Premier petit séisme, les abonnés actuels chez SFR parvenus en fin de période d'engagement — une majorité sont liés pour 24 mois — recevront une lettre (ou un mail) leur donnant à choisir entre renouveler leur mobile ou alors, si ce dernier fait l'affaire, obtenir une ristourne de quelques euros sur leur abonnement. « Ce sera automatique », a promis hier SFR. Même traitement pour les nouveaux abonnés. Ainsi pour tous les clients SFR, une fois terminée le purgatoire de 12 ou 24 mois associé à la fourniture du mobile, le tarif baissera d'office, si l'on ne change pas d'engin.





Selon l'exemple donné par SFR ce matin, la petite révolution fera passer le forfait Carré Web (préconisé pour les smartphones) avec 2h de voix de 49 euros à 42 euros par mois, soit une réduction de 7 euros si l'abonné ne veut pas se réengager. Et à 37 euros par mois, soit 12 euros de moins, s'il accepte de repartir avec SFR pour 12 mois. S'ajoutent à tout cela 10 euros de ristourne pour les clients à la box SFR — fibre ou ADSL.

Second petit séisme, tous les forfaits peuvent être souscrits en 4 versions : avec ou sans mobile, et avec ou sans engagement. SFR poursuit ainsi son incursion dans le « Sim Only », la fourniture de forfaits sans mobile et donc moins cher, en systématisant la pratique. De l'aveu de Frank Cadoret, cette formule, lancée discrètement l'an dernier à des fins de test, s'est taillée un franc succès : « on s'attendait à séduire 10 % de clients ». Moins d'un an après, « ils sont 15 %».

Source :