l'accroissement du volume et de la valeur des informations qui y sont traitées multiplient considérablement l'intérêt et les risques d'attaques par d'éventuelles "mafias du cyberespace".